Eviter la chaleur et l’humidité

Avant tout, puisque la laque sur bois est une substance qui supporte mal une lumière trop forte ainsi que la chaleur, mieux vaut donc le tenir loin de tous ces éléments. De même, évitez autant que possible de placer à sa surface quelque chose de chaud, notamment sur l’armoire laquée ou un piano laqué. Dans la maison, préférez une place pas trop éclairée.

Le deuxième élément à éviter absolument est l’humidité. Les meubles en laque se décolorent facilement au contact de l’eau. Les vases et les gobelets mouillés doivent ainsi être bannis, car en plus du risque d’enlèvement de la laque, le meuble pourrait également être victime d’une trace difficile à effacer, voire indélébile. Les meubles de couleur blanche pourraient en souffrir particulièrement.

Concernant le nettoyage, la façon de le faire est tout aussi importante que les accessoires utilisés. La première chose à faire consiste donc à vérifier la nature de la laque. Par la suite, choisissez le chiffon pour le nettoyage. De préférence, prenez des chiffons doux comme la soie, les microfibres ou encore le chamois. Des matières qui s’adaptent à la sensibilité des meubles laqués.

Un nettoyage effectué dans les règles de l’art doit cependant commencer par le dépoussiérage. Vous devez le faire le plus souvent possible. Ce sera également l’occasion de vérifier les éventuelles rayures ou les taches. De cette façon, vous pouvez vous préparer à prendre des mesures ou à commencer à réparer. Le meuble deviendrait alors terne.

Outre les conseils, des petites astuces efficaces sont aussi à considérer. Comme avant d’entamer un nettoyage, il faut connaitre la nature de la laque : végétale, synthétique ou autres. Puis, pour dépoussiérer, prenez votre chiffon imbibé d’eau et placez sur une petite partie du meuble avant d’utiliser un chiffon totalement sec. Dans le cas contraire, utilisez plutôt un chiffon, toujours en soie ou en peau de chamois, humidifié à l’eau tiède ou au vinaigre sur votre meuble. Le chiffon sec fera ensuite son passage obligatoire.

Pour enlever les taches, le chiffon sera cette fois-ci imbibé d’huile de lin, de térébenthine et de farine. Appliquez autour de la fameuse tâche. Ce sont des produits pouvant tout aussi bien être utilisés pour les meubles devenus ternes.

Pour la laque chinoise, le marc de thé est conseillé. De même, pour traiter une rayure sur un mobilier blanc, appliquez une crème blanche ou bien des produits anti-rayures comme ceux que l’on utilise pour les rayures de voiture.

L’importance de la laque 

Pour information, il faut dire que l’application d’un laque sur un meuble est une opération tout aussi délicate. Des méthodes strictes sont également à respecter. Avant d’appliquer la laque par exemple, il faut poncer le meuble. Si on passe la main dessus, il ne doit pas y avoir ni éraflures ni imperfection, tout comme il doit devenir lisse et doux. Par la suite, il faut enlever toute impureté. L’utilisation d’un aspirateur est plus que recommandée dans ce cas là. Le travail d’application de la laque peut maintenant commencer. C’est un travail subtil, précis qu’il faut effectuer avec minutie. Il n’est pas non plus nécessaire de se précipiter, et ce même pour le nettoyage et l’entretien en général du fameux meuble.

Tags:
Categories: Déco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *